Posts Tagged 2013

Riding the 66 to Oatman, AZ.

This is the second post about my trip in the South west of the USA in October 2013 on a Harley-Davidson.

The pictures speak for themselves. I can write with my basic English this time 🙂 following the one in French about San Francisco. Time stops 50 years ago or more on the 66. A break in Oatman is a must after riding the Stigreaves Pass on the tricky Black Mountains roads. Country and plants are strange, sun is hot…. and so are the shops… See by yourself:

– Copyright ©: All pictures and texts by Frederic Galetto –

Advertisements

, , , , , , , , , , , ,

Leave a comment

San Francisco: Homeless.

Ce post est le premier d’une sĂ©rie suivant un voyage effectuĂ© Ă  moto dans le sud ouest des USA en octobre 2013.

wpid-P_20131011_144912.jpgLes embruns du Pacifique amènent leurs nuages qui surplombent le Golden Gate puis San Francisco. Ils offrent une lumière continuellement changeante, qui me poussent Ă  lever les yeux. La ville est superbe avec ses collines, ses maisons colorĂ©es et son architecture unique. Je suis constamment Ă  la recherche du meilleur angle pour ma photo… Jusqu’au moment oĂą je dois dĂ©tourner mon regard vers le sol. Ils font aussi partie de San Francisco, ou SF comme on l’appelle plus communĂ©ment: les homeless. Je dois regarder oĂą je vais pour Ă©viter un corps sur Market ou Mission street. Ils sont ailleurs aussi, femmes, hommes, adolescents, vieillards ou encore vĂ©tĂ©rans. Certains handicapĂ©s moteur ou mental, ou encore sous l’emprise de l’alcool ou de drogues.

wpid-P_20131011_193709.jpgLes plus crĂ©atifs se font musiciens : Quelques vieux pots de peintures faits de plastique, quelques bouteilles et un peu d’adhĂ©sif avec une pointe de crĂ©ativitĂ© font l’affaire et permettent un show digne de festivals vers Union Square ou Powell Station, le tout devant des touristes Ă©patĂ©s. D’autres plus rĂ©servĂ©s et moins exubĂ©rants jouent de la guitare et chantent sur Colombus Ă  la sortie des bars et restaurants. Les moins entreprenants sont debout, le gobelet usagĂ© Ă  la main, ou encore assis sur leurs dĂ©ambulateurs voire dans leurs chaises roulantes. Certains, plus dĂ©sespĂ©rĂ©s ou fatiguĂ©s de la vie, sont quant Ă  eux Ă©tendus Ă  mĂŞme le trottoir, avec un panneau de carton rĂ©sumant leur situation, parfois en un mot ou deux leurs passĂ©s. D’autres enfin, se mettent aux carrefours et haranguent le trafic, espĂ©rants quelques pièces.

Finalement, il y a la limite, celle que mon regard ne peut tolĂ©rer ou que mon cerveau ne peut interprĂ©ter correctement, quand le supportable est dĂ©passĂ©. J’ai par mĂ©garde pris un homme sur une chaise roulante pour un de ces caddies rempli de toutes sortes d’objets que les homeless trainent et gardent prĂ©cieusement. Ce que la vie leur a laissĂ© ou ce qu’ils ont pu en rĂ©cupĂ©rer. Assis dans sa chaise roulante, l’homme est pliĂ© en avant, couvert d’habits et de lambeaux de tissus. Inerte, la tĂŞte vers le bas, sur la descente des genoux. Un autre est couchĂ© sur le sol entre deux voies Ă  la circulation intense, au pied d’un feu, le visage Ă  mĂŞme les gaz d’Ă©chappement. Puis mon regard croise celui de l’Ă©borgnĂ© sur la 4ème, en pleine journĂ©e. Les traits du visage saillants, l’oeil unique est noir, profond. Il me dit quelques mots que je ne comprends pas.

Enfin il y a aussi l’handicapĂ© ou la personne sous la prise de substances, parfois je ne saurai pas faire la diffĂ©rence. Il ou elle me rappellera des rĂ©flexions en l’air de fin de soirĂ©es d’ado trop arrosĂ©es, mais je bascule dans l’horreur cette fois. A San Francisco, on se prend de face le candĂ©labre ou le parcomètre, c’est apparemment normal. Le choc se suit d’une rĂ©flexion ou d’une insulte. On salue aussi la poubelle sur Market Street…

wpid-IMG_20131226_123740.jpgPersonne ne se retourne, personne ne voit, personne n’entend. Je ne les photographie pas, j’hĂ©site Ă  demander puis renonce. Je ne suis pas prĂŞt, pas assez mature. Prendre l’image du visage d’un Ă©corchĂ© de la vie me fait peur, m’angoisse ou me gĂŞne. Ou alors c’est de l’humilitĂ© face Ă  un dĂ©fit qui m’est encore insurmontable : celui de les voir « justes », sans jugement aucun. Ils sont lĂ , maintenant, face Ă  moi, partout oĂą je vais. Accepter l’inacceptable demande un effort, encore au delĂ  de mes forces semble-t-il.

LibĂ©ral, je crois en l’humain, Ă  la capacitĂ©, au gĂ©nie et Ă  la rĂ©ussite individuelle ou collective, pas par doctrine mais par respect.

wpid-IMG_20131226_124140.jpgCes scènes, apparemment admises et normales s’offre Ă  mes yeux partout et Ă  toute heure durant mon court sĂ©jour Ă  San Francisco. Elles prennent une dimension particulière dans certaines circonstances : depuis la table d’un bon restaurant de Soma ou de Little Italy – de quoi donner une saveur inattendue Ă  mon repas. Ou encore en rentrant Ă  pieds jusqu’Ă  mon hĂ´tel en fin de soirĂ©e, oĂą je me dis que s’il fait froid en Californie en octobre, pour certains l’atmosphère est glaciale. Enfin me vient Ă  l’esprit l’Ă©ternelle question: Donner. A lui? A elle? Et pourquoi pas aux autres? Y aurait-il un « charity business » dans les rues de San Francisco ? Je me le demande. La ville me laisse finalement sans voix; beautĂ©, richesse, innovation, misère et homeless*: Brutal.

– Copyright ©: All pictures and texts by Frederic Galetto –

*homeless: sans abris.

, , , , , , , , , , , ,

1 Comment

Merry Christmas! Felice Natale! Joyeux NoĂ«l!

imageWhatever your beliefs or convictions are this is a special day…  May peace, wisdom and happiness be with you, your  friends and relatives.

, , , , , , , , ,

Leave a comment

Art|Basel: Unlimited.

image

Christmas time, let’s push it one step further, it’s still Art|Basel but it’s unlimited, be ready for surprises… see below.

, , , ,

1 Comment

Art|Basel Unlimited: Liu Wei @ Long March Gallery (Beijing).

wpid-P_20130614_155421.jpgimage

image

imageLibrary II-I – 2012
Media: books, wood and iron.

 

, , , , , , ,

Leave a comment

Art|Basel Unlimited: Esther Kläs @ Peter Blum Gallery (New York).

image0/6 (rumba) – 2013
Media: concrete, bronze, pigment and wire.

 

, , , , , , , ,

Leave a comment

Art|Basel Unlimited: Chiharu Shiota @ Galerie Daniel Templon (Paris).

image

image

In Silence – 2002, 2013

, , , , , , ,

Leave a comment