Posts Tagged cars

Gold King Mine Ghost Town.

Détour par Jerome et Sedona : 3ème essai sur un voyage unique en Harley-Davidson,  après ceux consacrés à San Francisco et Oatman.

P_20131003_115232L’Arizona est un endroit particulier, certainement pour ses paysages à vous couper le souffle mais encore plus pour les personnes que vous pouvez y rencontrer. L’endroit ne ressemble à rien que je n’aie pu voir jusqu’à maintenant. Bienvenue à GOLDKING MINE GHOST TOWN ! Une vieille mine abandonnée qui regorge d’objets divers et variés, du plus simple outils à la voiture unique plus que centenaire. On y trouve également plusieurs dizaines de planches de bois débitées et prêtes à être travaillées, un cabinet dentaire reconstitué et apparemment réputé comme donneur de soins sans douleur, des jouets pour enfants, des machines de chantier, une voiture électrique de 1902  et plus encore…

P_20131003_121838Plusieurs dizaines de véhicules se trouvent ici, certains entièrement restaurés, d’autres dans leur jus comme on dit dans le jargon de la vieille bécane.  Les plus précieux sont abrités sous de petits hangars ou garage, des plaques expliquent leurs histoires et d’autres sont dehors, parfois posés à même le sol,  en attente d’une destinée entre les mains de leur propriétaire. Ainsi se trouve-t-on parfois devant des scènes cocasses: une voiture de police semble regarder béatement la vallée et la bourgade de Jerome située à une mile au dessous de la mine. Ou encore cette voiture de pompier côte à côte avec « sa » dépanneuse, arrivées ici apparemment au terme de leur dernier voyage. Et puis le bois côtoie le métal partout, sur les voitures ou à côté des motos, des planches à peine débitées ou encore des travaux en cours, tables ou encore pièces gravées.

Je suis partagé par le chaos ambiant voire ému par le caractère quasiment artistique évident suivant l’arrangement de certains espaces qui sont offerts à mon regard.

P_20131003_113342Nous rencontrons le propriétaire des lieux, le personnage semble sorti d’un film : barbe blanche, salopette et chapeau. Le collectionneur nous montrera plusieurs de de ses pièces, dont une Harley-Davidson Flathead de 1946 sur laquelle je reviendrai peut-être dans un autre billet et plusieurs voitures, motos ou encore moteurs. L’homme vit apparemment en ces lieux depuis 30 ans. Né la même année que son Flathead, il est maintenant sur ce site avec ses deux fils.Accessible, il me parle calmement avec un anglais facile. Il démarrera sans autre sous nos yeux une voiture de  course (short track) et le fameux flat head de ’46 à notre demande . Les trophées en attestent, excellent pilote et encore sur les pistes lorsque l’envie lui en prend, il me raconte alors avec une fierté teintée d’humilité ses exploits au volant de cette voiture jaune portant le numéro 28, s’appuyant sur des preuves photographiques affichées sur les murs des lieux. Les motos sont jusque dans son salon où trône une autre Harley-Davidson,  moto de course de short track également :la XR 750.

Sa simplicité dans le sens le plus noble du terme me touche beaucoup. Sa clairvoyance en fait une personnalité vraie, sans conflits ni ambiguïtés.

Je lui demande alors avec un anglais rudimentaire si son occupation principale passée, actuelle et future repose sur la restauration et la réparation de véhicules, pensant à la tâche restant à accomplir à la vue de toutes les pièces encore disponibles sous mes yeux. Il me répond que ce n’est pas le cas, qu’il n’a aucun plan en la matière. Certaines pièces resteront ainsi, et d’autres seront peut-être remise en état, ou pas. Il me dira également que parfois, il souhaite simplement se rendre au circuit  short track rouler, sans autre chose ou idée en tête…

– Copyright ©: All pictures and texts by Frederic Galetto –

, , , , , , , , , , , , , , , ,

Leave a comment