Posts Tagged Goodall

Rotovelo – le début de l’aventure…

This post is also available in English.

Rotovelo est une vélomobile construite par Trisled, une entreprise fondée par Ben Goodall. Les velomobiles sont des véhicules assez complexes mais la Rotovelo est un des modèle le plus simple qui puisse se trouver sur le marché. Il s’agit d’une carrosserie en plastique rotomoulé attachée à un chassis de tricycle en acier. Elle comporte deux freins à disques mécaniques sur les roues avants et une transmission composée de pièces standards ce qui en rend sa maintenance très facile peu importe où on se trouve. La Rotovelo a trois roues de 20″ et pèse environ 33kg.

Ben Goodall a un CV et un historique chargé, que ce soit en matière d’ingeniérie ou de compétition de vélos, tricycles, vélos couchés et vélomobiles. Il sera parmi les inscrits au défit annuel qui se déroule à Battle Mountain cette année pour concourir et essayer d’être l’homme le plus rapide du monde que ce soit en vélo et vélomobile. En créant la Rotovelo, Ben a voulu allier le meilleur des deux mondes dans ce marché de niche en construisant une vélomobile qui soit fiable, abordable (tout est relatif, les vélomobiles sont des véhicules chers) et efficace. Il voulait également que le véhicule ait un comportement et une performance à la hauteur de ses concurrentes, visant en particulier les superstars hollandaises et allemandes.

Je n’ai aucune expérience en matière de vélomobile et mes propos dans ce post sont donc à prendre avec la plus grande prudence. J’ai depuis trois ans un Catrike Speed, un modèle relativement bas et sportif (malheureusement sa fabrication est interrompue depuis 2012, ce qui en fait un collector). Je l’ai essayé environ une année avant et l’ai comparé avec presque tous les modèles du marché. La Rotovelo ne fait pas exception et j’ai suivi l’aventure liée à cette vélomobile hors du commun depuis le début de sa production, j’ai épluché tous les forums et autre fils de discussions, article ou essai que je pouvais trouver à son sujet. Au moment de passer sa commande, je cherchais encore des informations et des feedbacks car en tenant compte que la Rotovelo venait depuis l’Australie et que je n’avais pas l’occasion (à ma connaissance) de pouvoir en essayer une en Europe. je cherchais par tous les moyens à trouver les pours et les contres liés à son acquisition.

J’ai vite réalisé en lisant les forums et autre blogs qu’ils soient en français ou anglais que les vélomobiles sont: rapides, lourdes, superbes et pour la plupart d’entre elles, il est apparemment très difficile d’en descendre et de passer à autre chose. Elles sont par ailleurs certainement les véhicules les plus efficaces de la planète en matière de rendement (annoncées pour 38km/h avec 200W). Les vélos ou tricycles couchés ou encore vélomobiles sont particuliers et nécessitent une période d’adaptation. Les essayer quelques centaines de mètres donnera qu’un aperçu qui sera loin d’être exhaustif et leurs potentiels éclatent aux yeux de leurs heureux propriétaires parfois plusieurs centaines de kms plus tard. Et parfois ne pas essayer permet d’acheter plus tard, je m’expliquerai sur cette affirmation dans un autre post…

Vouloir une vélomobile était un peu téméraire sans au moins en essayer une. Grâce à un forum sur lequel je me rends de temps à autre, un Waw, une des superstars de la planète vélomobile m’était mis à disposition pour un essai. Genève est une région relativement petite et les vélomobilistes se comptent sur les doigts d’une seule main. Je parlerai de cet essai dans un prochain post.

Je reviens vers mon aventure australienne: je commande finalement le Rotovelo avec le hard top pour rouler l’hiver et un second rétroviseur pour plus de sécurité. J’ai aussi demandé une cassette 11-34 au lieu de 11-32 pour amélioré la capacité en montée. J’ai eu beaucoup de questions et Ben et son team ont été une excellente source d’information. Elles se sont révélées fiables et complètement en ligne avec les capacités du véhicule après un premier essai. Je suis une personne exigeante et je me suis senti complètement rassuré durant toute la démarche de commande. Acheter une vélomobiles sans l’essayer de l’autre côté de la planète par email ne se fait sans un minimum de confiance. Les échanges se sont effectués en anglais et par emails uniquement. La facture et les demandes d’acomptes ou de payements me sont parvenus par documents PDF qui précisaient les modalités de transferts inter-bancaire en dollars australiens. Les prix ont été ceux annoncés sur le site de Trisled, les frais d’envois en sus. Ben a demandé ma grandeurs ainsi que mes références d’adresse / téléphone.

Rotovelo prior to shipping from Australia. Rotovelo avant l'envoi depuis l'Australie.

Rotovelo prêt départ Australie.

Livraison, sortie du camion… Le tout pèse environ 45kgs.

Opening the coroplast box in the garage. L'ouverture de la grosse boite en plastique coroplast dans le garage.

Ouverture de la boite dans le garage.

Disponibilité et livraison: les délais annoncés par Ben pour avoir la livraison de la carrosserie rotomoulée vers l’atelier Trisled sont de 4 à 6 semaines. L’envoi et les frais liés étaient encore une étape du processus, Ben m’a envoyé un devis et je me me suis renseigné de mon côté depuis la Suisse pour avoir une proposition qui confirmait que celle de Ben était plus qu’honnête et correcte. Le délai de livraison annoncé depuis l’Australie vers la Suisse est de 2 à 4 semaines, ce qui se révéla également correct. J’ai confirmé ma commande le 30 mars et payé 50% du prix de vente avec le transport. La Rotovelo m’a été annoncée prête départ Australie le 9 mai, Ben m’envoyait alors deux photos et me demandait le second versement. La belle bleue m’était livrée le 6 juin dans une grosse boite en plastique coroplast durant une journée où il tombait des cordes, parfaite pour une sortie en vélomobile. Tout s’est déroulé pour le mieux!!

La suite: le montage!

, , , ,

3 Comments

Rotovelo – A summary from a wish list to the delivery on my doorstep

Ce post est également disponible en français.

The Rotovelo is an Australian velomobiles built by Trisled, a company owned by Ben Goodall. Velomobiles are usually quite complexe vehicules but the Rotovelo is probably the simplest vehicle of such type you can find on the market. It is a steel tricycle chassis with a one piece molded plastic body bolted onto it. It has mechanical two disc brakes on the front wheels and the transmission is made of standard bike parts, making fixing or replacement very easy wherever you are. The velomobile is about 33 kg and and has three 20 inches wheels.
Ben has a lot of records on his CV with recumbent racing as well as engineering. He will go to Battle Mountain this year to compete and try to be the fastest man on earth on a recumbent and in a velomobile. Creating the Rotovelo, Ben wanted to get the best of all worlds in this particular niche market by building a reliable, affordable and efficient velomobile (velomobiles are usually expensive). He also wanted it to perform like most of its Europe’s concurrents especially from the Netherlands and Germany.

I am new to velomobile and as such my words should be taken very carefully. I am only the proud owner of a Catrike Speed recumbent so far, since about three years, a relatively fast and low tricycle (unfortunately the production is now discontinued – making kind of a collector) . I have been watching this trike for a long time the Catrike before buying it (about a year and a half) and it is no exception with the Rotovelo. I looked at it since its first release into production, read every thread and article or review I could find about it. A the time I was passing the order I was still looking for comments and feedback. Keeping in mind that the Rotovelo comes from Australia and there was no opportunity to try one in Europe, I was also looking to find pro and cons as much as I can. I understood that velomobiles are: fast, heavy, gorgeous looking for most of them, very addictive and potentially the most efficient vehicles available in the world. Not easy to decide for such spend without trying it. A recumbent is a particular bike and a trial period is needed. You can try it for a hundred meters but it will not give you its full “payback” until 5 to 600kms, so trying it only give you an overview. Sometime not trying allow you also to own later – will explain to another post.

To want a velomobiles was bit tricky without at least trying one. Thanks to a forum that I am visiting from time to time, a Waw, one of the superstar of the velomobile planet coming from Belgium was made available to me for a test ride. Geneva is a relatively small area where recumbent community is almost nonexistent. When discussing with my fellow rider during the Waw test, I realized that I would be about the third velomobile owner in a area of 400’000 habitants.
Back to my Australian story now: I ordered the Rotovelo standard with the hardtop for winter riding and a second mirror for more safety. I also asked Ben for different rear cassette 11 – 34 instead of 11 – 32 to ensure a better climbing capabilities. I must say that I had a lot of questions prior to the order and Ben and his team was very knowledgeable. The advice was good and I felt always confident during the order and question process. I am a hard-to-please person and I would not have bought I did not feel good at this stage of the process. Ordering such vehicle on the other side of the planet earth without trying it is not something you do without a minimal confidence. The order process went out through emails and I eventually received a pdf invoice asking for bank transfer in Australian dollars. The prices were the ones announced on the website plus the shipping depending on location. I also had to confirm my address, phone number and my standing height.

Availability:

Having the blue Rotovelo body delivered to the Trisled workshop was confirmed as 4 to 6 weeks. The shipping was another stage into this process, Ben provided me with a quote and I asked the same on my side, confirming that Ben’s proposition was more than honest and correct. Announced delivery time was 2 to 4 weeks from Australia to Switzerland.
The delivery time was also corresponding to Ben’s information provided. I confirmed my order by email March 30th and paid 50% of the price. The Rotovelo was ready in Australia May 9th, Ben provided a picture as a proof and I paid the remainder.

The blue human powered rocket delivered to my garage June 6th in a big coroplast plastic box during a rainy day, ideal for a velomobile ride…. Perfectly in line within expectations.

Next: the setup

, , , , , ,

3 Comments